26 juin 2002, Brésil-Turquie, demi-finale de la Coupe du Monde organisée au Japon et en Corée du Sud, à la sortie des vestiaires, Ronaldo attire l'oeil de toutes les caméras mais rien à voir avec le football cette fois-ci, on parle de sa coupe de cheveux..

Le brésilien s'est rasé le crâne, du moins presque, il reste une petite motte de cheveux sur le devant du crâne qui va faire parler et entrer dans la postérité. 

La question qui vient directement : pourquoi ? Ronaldo expliquera qu'il a décidé d'arborer cette coupe de cheveux pour que les journalistes parlent d'autre chose que ses problèmes de blessures et de sa potentielle illégitimité dans la pointe de l'attaque auriverde.

Drôle de façon de détourner l'attention mais à la fin des comptes, le Brésil sera champion du monde, Ronaldo sera couronné meilleur joueur et meilleur buteur du tournoi. C'est ce qu'on appelle répondre sur le terrain.

novembre 05, 2020 — Ilan Allouche

Laisser un commentaire