Dernier représentant du madridismo et véritable âme du Real Madrid, Sergio Ramos a toujours prouvé qu'il avait une âme de leader, que le brassard de capitaine lui allait comme un gant.

Preuve étant, en 2012, lors d'un déplacement au Deportivo La Corogne, son coéquipier Mesut Ozil se fait détruire toute la première mi-temps par l'entraîneur en poste, José Mourinho. Remonté comme une pendule, le Spécial One décide de sortir le meneur de jeu allemand à la pause...
Sergio Ramos, alors capitaine, ne pouvait pas laisser passer ça et en guise de soutien à son camarade de jeu, il a enfilé son maillot par-dessus celui d'Ozil. Geste de classe et exemplaire venant d'un capitaine.

Laisser un commentaire